0

L’alimentation du nourrisson pas à pas : conseils et astuces

Après l’avoir gardé bien au chaud pendant neuf mois, voilà que bébé pointe le bout de son nez. Et ne vous fiez pas aux apparences, ce petit bout de chou a un appétit impressionnant. Alors quand vient le moment de l’allaiter ou de préparer ses premiers biberons, la question de son alimentation représente une vraie préoccupation pour les parents. C’est pourquoi nous avons préparé quelques éléments de réponse afin de vous orienter sur le sujet.

bébé qui boit son biberon

Allaitement : comment garantir une bonne alimentation à bébé ?

De nombreuses mamans se demandent si leur lait est assez riche pour procurer à bébé tout ce qu’il lui faut pour grandir sainement. Alors si vous aussi vous avez choisi l’allaitement, ne vous préoccupez pas de la teneur en nutriments essentiels de votre lait. En effet, celui-ci est spécifiquement créé par l’organisme pour répondre à tous les besoins de bébé.

Cependant, même si une alimentation équilibrée est tout à fait suffisante pour garantir un lait maternel sain, certains nutriments sont particulièrement recommandés lorsque l’on allaite. C’est le cas par exemple du calcium, de la vitamine D, du fer et de l’iode. Même s’ils sont présents dans les réserves de l’enfant, le programme national nutrition santé conseille à la mère d’en consommer pendant l’allaitement. Il est donc recommandé de boire environ 2 L d’eau par jour pendant la période d’allaitement afin de stimuler la lactation. Une eau embouteillée et faiblement minéralisée est ainsi à privilégier afin de permettre une meilleure élimination des toxines. A l’inverse, certaines substances sont à éviter, comme la caféine, l’alcool, le soja et évidemment les substances allergènes connues ou à risques.

Premiers biberons : que doivent-ils contenir ?

Jusqu’à ce que bébé puisse varier son alimentation, il convient de le nourrir exclusivement au lait infantile s’il n’est pas allaité. Ce lait, disponible sous forme de poudre, est spécialement conçu pour répondre aux besoins nutritionnels de l’enfant pendant ses premiers mois. Le lait infantile « classique » contient du lait de vache, mais pas seulement. En effet, le lait de vache étant trop riche en protéines, il doit être transformé avant sa consommation. Certains oligo-éléments et vitamines sont donc ajoutés, alors que certains sels minéraux et protéines sont réduits. Il existe également d’autres laits infantiles ne contenant pas de produits animaux. Les protéines animales sont alors remplacées par des protéines végétales, très utiles pour les bébés allergiques.

Au niveau du choix de l’eau, qui servira à diluer le lait infantile, il convient d’éviter les eaux dures et trop minéralisées, pour limiter le travail des reins du bébé, immatures jusqu’à l’âge de 12 mois. Privilégiez alors les eaux minérales douces comme Mont Roucous par exemple, qui demeurent naturelles et faciles à digérer.

À partir de combien de mois débuter la transition alimentaire ?

Dès sa naissance et jusqu’à ses 4 mois, bébé n’est pas prêt à recevoir une autre alimentation que le lait maternel ou infantile. De 4 à 8 mois, son système digestif est encore en pleine construction. Mais vous pouvez tout de même commencer à lui faire goûter quelques fruits et légumes, en plus d’un apport en lait quotidien. Il est cependant primordial que ceux-ci soient mixés ou cuits. Privilégiez donc une cuisson à la vapeur sans ajout de sel est à privilégiée, et veillez à bien retirer la peau et les pépins de certains fruits et légumes.

Au cours de cette diversification alimentaire, sa consommation en lait va peu à peu diminuer. N’hésitez pas à lui proposer de l’eau lors des repas, mais aussi tout au long de la journée de manière à remplir pleinement ses besoins hydriques. Comme nous l’avons dit précédemment, pensez à vous procurer une eau convenant à l’alimentation des nourrissons très faiblement minéralisée, afin de ne pas surcharger son système rénal encore immature et de faciliter sa digestion.

Alors entre compotes, soupes et veloutés, votre enfant se régalera de découvrir d’autres saveurs que le lait maternel, et cette diversification lui permettra également de faire le plein de vitamines et minéraux !

VN:F [1.9.22_1171]
Vous avez aimé cet article ? Votez !
9.0/10 (1 vote)
VN:F [1.9.22_1171]
Classement: 0 (sur 0 votes)
L’alimentation du nourrisson pas à pas : conseils et astuces, 9.0 out of 10 based on 1 rating
Une question ? Un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>