0

Dormir avec bébé, c’est dangereux !

maman dort avec son bébéAujourd’hui, de plus en plus de parents ont recours à une pratique appelée le « co-sleeping » ou « co-dodo ».

Mais qu’entend-on réellement par co-sleeping et quels sont les dangers qu’il peut présenter pour le bébé ?

Voici un petit tour de la question…

Qu’est-ce que le co-sleeping ou co-dodo ?

Le co-sleeping ou co-dodo est une pratique parentale qui consiste à laisser dormir son bébé dans le lit conjugal.

Le co-sleeping est l’objet de vives controverses dans bon nombre de pays. C’est ainsi qu’il est interdit dans certains pays tandis qu’il est encouragé dans d’autres. En France, la pratique du co-sleeping est loin d’être réglementée. Cependant, la tendance est à l’évitement du côté des médecins et pédiatres.

Les raisons du co-sleeping

Qu’est-ce qui motiverait des parents à accueillir leur bébé dans leur lit conjugal ? Les réponses à cette question sont a priori nombreuses : l’une des raisons les plus invoquées par les parents est le fait que bébé a des difficultés à trouver le sommeil seul. L’autre raison invoquée par les parents est qu’ils peuvent plus facilement surveiller leur bébé si celui-ci dort avec eux. Enfin, le troisième motif parmi les plus invoqués pour un co-sleeping est le fait que les parents ne peuvent se passer de leur bébé, même le temps d’une nuit.

Les dangers du co-sleeping pour le bébé

Le co-sleeping peut s’avérer dangereux pour votre bébé. Le principal risque est la mort subite par étouffement. Cela peut être causé par le fait que le parent en s’endormant à côté de son bébé, risque d’écraser bébé ou de l’étouffer avec un bras ou un oreiller…

Ce risque de mort subite est accru, notamment lorsque les parents sont toxicomanes ou alcooliques. En cas de tabagisme, le bébé risque d’être fumeur passif. Le danger du tabac pour le bébé est qu’il bloque les récepteurs de son cerveau qui vont normalement faire qu’il se réveille en cas de trouble respiratoire durant la nuit. Quant à l’alcoolisme des parents, le danger est que leur sommeil est lourd et qu’ils ne s’apercevront pas de ce qui arriverait à bébé si le co-sleeping tourne mal.

Enfin, un danger probable causé par le co-sleeping est la chute de bébé du lit conjugal.

La sécurisation du co-sleeping

Bien que le co-sleeping présente des dangers avérés pour votre bébé, il existe des solutions simples pour sécuriser cette pratique si toutefois vous souhaitez vous y essayer.

La première règle est qu’il faut disposer d’un bon lit. Cela suppose que le matelas soit ferme, et que les structures du lit ne présentent pas d’interstices suffisamment larges pour que bébé puisse s’y introduire ou y introduire sa tête.

La deuxième règle est qu’il faudrait éviter, voire bannir, les couettes, couvertures, draps et oreillers. Ceux-ci peuvent être à l’origine d’un étouffement du bébé.

Troisièmement, il ne faut jamais faire de co-sleeping avec votre bébé sur le canapé car les risques de chute et d’étouffement entre les coussins sont trop importants.

Enfin, il faut savoir que le co-sleeping avec un enfant en bas âge ainsi qu’un bébé est fortement déconseillé car l’enfant présente encore plus de risques d’étouffer le bébé sans le vouloir. Si le lit est suffisamment grand, une solution possible consiste à séparer les deux enfants par un adulte entre eux deux.

Je vous invite à continuer votre lecture sur d’autres sites :

Portail santé : Cododo, avantages et risques du co-sleeping
Magazine bébé : Mort subite du nourrisson : le cododo, principal responsable !

VN:F [1.9.22_1171]
Vous avez aimé cet article ? Votez !
10.0/10 (1 vote)
VN:F [1.9.22_1171]
Classement: 0 (sur 0 votes)
Dormir avec bébé, c'est dangereux !, 10.0 out of 10 based on 1 rating
Une question ? Un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>